Du Lot à la Dordogne #5 : Le Belvédère, une vue à couper le souffle

Je vous parlais ici de cette fabuleuse journée passée à Rocamadour, une ville que je connais bien pour y avoir notre maison familiale à 1h en voiture. J’aime d’amour cette région si belle et accueillante, et j’ai été ravie de vous dévoiler mes adresses préférées du moment. J’y retourne chaque été : nul doute que cette rubrique va s’enrichir au fil des ans !

Mais revenons au Restaurant Le Belvédère, sujet de cet article.

Il appartient lui aussi à Cyrielle et à sa famille, mais est très différent du Restaurant Beau Site. La carte est plus simple, mais tout aussi bonne, et l’ambiance jeune et moderne. Ce cadre casual est complété par une vue absolument grandiose, de jour comme de nuit.

Cyrielle nous a expliqué cette modernité ressentie : l’hôtel a été entièrement refait lors du rachat. Les rénovations ont été nombreuses, notamment dans les chambres pour un confort optimum. Mais évidemment, ce qui m’a le plus marqué, c’est bien cette énorme baie vitrée et ces murs noirs.

Un ensemble très design où l’on se sent bien.

C’est aussi la salle de petit déjeuner des convives séjournant à l’hôtel, peut-être cela donnera des idées de week-end à certains 😉

A notre arrivée, un charmant serveur nous propose un apéritif. J’ai un très mauvais souvenir du Spritz goûté en Italie, beaucoup trop amer pour moi. Il m’a assuré, avec l’appui de Monsieur Papa Poule, que ce n’était pas du tout le cas ici. Je dois dire que ce fût un délice, fruité et sucré comme j’aime.

Ce que nous avons testé durant ce repas :

⭕ Un tartare de saumon très réussi

⭕ Une crème façon crumble : lait caillé de chèvre et petits légumes 

⭕ Nous nous sommes essayés à plusieurs types de plats : j’ai choisi la Calzone parmi la longue liste alléchante de pizzas, alors que Monsieur Papa Poule a préféré jouer la carte du terroir avec un confit de canard

⭕ Ma maman a opté pour une version plus light : un poisson cuisiné à la perfection, accompagné de ses petits légumes croquants.

Comme toujours, chacun a picoré dans les plats des autres ! L’occasion pour moi de vous montrer la superbe vue captée sur le vif.

⭕ Victor s’est régalé d’une pizza taille « enfant ». Je précise car ce n’est pas évident tant elle était copieuse ! Un menu enfant vraiment top pour les bouts de choux.

Petit bonus en fin de repas : regarder la pluie (et la nuit) tomber sur Rocamadour, bien au chaud en dégustant une succulente soupe de fraises et un thé Dammann Frères. Le must.

6 réponses sur “Du Lot à la Dordogne #5 : Le Belvédère, une vue à couper le souffle”

  1. Rocamadour, la ville de mon enfance ! J’adore cet endroit car il y a beaucoup de choses à faire : aussi bien visites que balades et nature. Et puis franchement quelle vue. On voit bien le point de vue dans ton article. A tester ces 2 restaurants je ne connaissais pas. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *