La Havane : Quelle chambre d’hôtes francophone choisir ?

Premier article dédié à Cuba ! Débutons cette série par un sujet important : le choix de votre chambre d’hôtes à La Havane. La capitale est assez incontournable lors d’un premier voyage à Cuba, bien que j’avoue lui avoir préféré sa petite sœur Vinales. Nichée dans la Vallée du même nom, c’est un véritable oasis peuplé de bananiers, avocatiers et fleurs d’hibiscus. Quoiqu’il en soit, La Havane demeure un passage obligé que l’on s’y installe ou que l’on s’en serve de point de départ avant de nouvelles aventures. Si comme nous vous maîtrisez peu l’espagnol (voire pas du tout), le choix d’un logement avec un hôte francophone va vite s’imposer. Entendons-nous bien, ce n’est pas obligatoire, mais c’est un petit luxe surtout pour vos premiers jours dans le pays.

Nous avons été accueillis par Laura de la chambre d’hôtes KERIDA, qui a été aux petits soins dès notre arrivée : un accueil chaleureux avec un mojito offert sur la jolie terrasse. Après 10h de vol, premier vol long courrier de Victor, ça nous a fait beaucoup de bien !

J’ai de suite été séduite par le charme de cette ancienne maison coloniale restaurée avec goût. De magnifiques lustres, un mobilier parfaitement accordé, et des pièces très claires et blanches, ce qui n’est pas légion à Cuba 😉

La chambre était petite mais confortable avec notamment une très belle salle d’eau tout confort.

La cerise sur le gâteau ? Le petit déjeuner ! Nous nous sommes délectés de la pâte de goyave, de l’excellent miel et des jus frais qui changeaient quotidiennement : papaye, goyave, ananas … Si les deux premiers jours ont été éprouvants pour Victor à cause du décalage horaire, il s’est de suite fait à ce petit déjeuner gargantuesque et goûtait avec gourmandise la papaye, les œufs au plat et le chocolat chaud (que vous trouverez sans mal dans les casas pour vos petits loups).

Enfin, Laura se trouve dans le Vedado, un quartier très agréable de La Havane. Un très bon restaurant se trouve au coin de sa rue : Le Cimarron. Elle peut bien sûr vous conseiller sur tout ce qui est relatif à La Havane, mais aussi vous appeler un taxi et vous préparer un diner cubain. Petite astuce pour ceux qui font un roadtrip : nous avions décidé de louer notre voiture en partant de La Havane, par peur de difficultés de stationnement. La capitale étant très étendue, la note de taxi a été salée. Il n’y a aucun problème pour stationner gratuitement et sans risque dans la rue de Laura : je vous conseille donc de louer votre voiture dès votre arrivée à l’aéroport !

2 réponses sur “La Havane : Quelle chambre d’hôtes francophone choisir ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *