Comment dessiner à partir d’une photo ?

Un nouvel article artistique aujourd’hui ! Je vous donne rendez-vous chaque mois pour retrouver cette thématique qui me tient particulièrement à coeur. Précédemment je vous montrais quelques croquis et je vous expliquais comment utiliser un fixatif. Cette fois j’ai voulu écrire sur le dessin réalisé à partir d’une photo. C’est un exercice assez spécifique qui demande quelques pré-requis dont je vous parle tout de suite !

Le choix de la photo
C’est une étape à ne pas négliger car elle va définir votre angle, mais aussi le niveau de difficulté et le matériel adéquate. Pour ma part je préfère faire des portraits, aussi je me limite toujours à un ou deux protagonistes. Je suis moins sensible aux paysages ou aux photos type photos de famille avec une dizaine de personnes. Sans compter que c’est très difficile de soigner l’expression de chacun. Une photo en gros plan vous permettra aussi de soigner l’intensité du regard et l’émotion, et c’est globalement plus facile pour débuter votre esquisse.

Ici j’ai sélectionné une photo de Victor et de moi que j’aime beaucoup. C’était un moment de tendresse qui a été capté par l’oeil du photographe lors d’un déjeuner entre amis. C’est un petit garçon très câlin et il fait toujours des bisous baveux pour le plus grand plaisir de sa maman comblée. Cette photo représente bien notre relation et je trouve qu’elle déborde d’amour. J’avais envie de la croquer pour l’immortaliser d’une autre manière, et pour qu’elle trône sur le mur de la nouvelle chambre de mon bébé.

IMG_1449
L’esquisse
Vous allez commencer par tracer les principaux contours du portrait pour marquer vos repères.
FB_IMG_1486931792365

C’est l’étape clé de la réalisation puisque tout doit être à la bonne place, comme sur la photo. Une attention toute particulière doit être apportée aux proportions et aux positions. Bien sûr vous allez ensuite pouvoir corriger et étoffer, mais l’esquisse doit définir la ligne directrice de votre dessin.

FB_IMG_1487247530407

Le soin apporté aux détails

Vient ensuite le temps de la précision. Quelques minutes, quelques heures, quelques jours, tout va dépendre de votre talent et de votre minutie. Ici j’ai commencé par être plus précise sur les visages : les cils, la langue, l’ovale de la tête. Vous voyez que ça évolue en même temps que la progression de mon dessin. J’ai aussi décidé d’ajouter des fleurs en me basant sur des fleurs naturelles trouvées au cours d’une balade dans le Sud de la France. C’est ça aussi qui est chouette avec le dessin, on peut prendre quelques libertés et recréer un univers au gré de nos envies du moment !

FB_IMG_1487247533427

La tête de bébé de Victor m’a demandé beaucoup de travail car sans cheveux et en simple esquisse, elle paraît disproportionnée. J’ai du faire quelques tests sur papier brouillon pour trouver la bonne forme et me rendre compte que ce n’était qu’une fois les cheveux ajoutés que l’on trouvait la bonne perspective : tout est question de détails et de minutie !

FB_IMG_1487247536337

J’ai aussi passé beaucoup de temps sur les fleurs et sur cette petite main enveloppante. Le poing n’est pas serré, la main est détendue et en même temps agrippe clairement. Pas évident de retranscrire toute cette intensité dans un dessin !

FB_IMG_1487247539027

Et enfin le coeur du dessin : la rencontre des deux protagonistes. C’est un doux baiser et en même temps très futile car ça n’a duré qu’une seconde à peine. Il faut que ce côté éphémère se sente dans le dessin et les deux bouches doivent être très précisément dessinées pour être fidèles à la situation initiale et, de fait, à la photo.

FB_IMG_1487247541976
Le résultat final
Et voilà ! Je suis plutôt satisfaite du résultat, n’hésitez pas à me donner vos impressions 🙂

Exif_JPEG_420

Le matériel 
Vous pouvez utiliser diverses techniques. En ce qui me concerne, j’ai utilisé :
Pour l’esquisse et le dessin global :
– les crayons HB et 4B du Coffret Spécial Fusain de Gerstaecker
FB_IMG_1486931783941
FB_IMG_1486931786567
FB_IMG_1486931789227
Pour les fleurs :
– le pencil soft et le crayon HB du Coffret Spécial Fusain de Gerstaecker
FB_IMG_1486931795070

Le tout a été réalisé sur mon bloc dessin à grain Clairefontaine.

Je vous recommande chaudement ces deux coffrets avec lesquels je me suis littéralement amusée. Que de bonheur et de choix ! Pour ceux qui, comme moi, aiment dessiner, il n’y a rien de tel que d’avoir du matériel de qualité. Ils s’adaptent totalement à votre trait de crayon et vous les laissez très vite glisser comme des skis sur la neige. De là à dire qu’il font la création eux-mêmes, il n’y a qu’un pas 😉 Globalement je trouve que ces crayons permettent d’apporter des nuances très fines au dessin, des crayons secs aux plus gras, chacun a une fonction bien distincte et permet d’étoffer en profondeur votre esquisse.
Mon matériel chouchou provient de chez Le Géant des Beaux-Arts
logo_fr

17 réponses sur “Comment dessiner à partir d’une photo ?”

    1. J’alimente un herbier depuis longtemps et j’ai commencé à reproduire ces fleurs pour me détendre, et maintenant j’aime bien les incruster sur des photos. Si ça t’intéresse je vais réfléchir à un article dédié 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *