Création, DIY

Comment conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer ?

28 janvier 2017
bloggif_588f9d6b66518

Conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer : comment faire ? Ce sont deux questions que je me suis souvent posée lors de mes diverses créations. A part si vous avez un véritable atelier d’artiste où vous pouvez exposer en permanence, ou bien si vous avez un tel talent et une si grande notoriété que chacune de vos oeuvres se vend à prix d’or, il faut bien stocker ses créations 🙂 Voici mes astuces pour conserver et stocker une grande toile !

J’ai eu envie de faire une création imaginaire, en utilisant mes crayons sanguine, titan hb2 et titan. Je vous parlais de mon Coffret Art & Spécial Lyra il y a quelques temps, ici. Grâce à ces crayons, vous n’avez pas besoin de fixatif car ils pénètrent vraiment bien le papier. De manière générale lorsque vous avez des toiles réalisées à partir de crayons et destinées à peu voyager, le fixatif n’est pas indispensable.

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer

Vous pouvez directement le ranger dans un carton à dessin, j’utilise pour ma part les fameux cartons Annonay vert et noir qui sont à la fois pratiques et jolis.

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer

J’ai aussi réalisé une esquisse ci-dessous, grâce à mes Coffrets de 24 pastels à l’Ecu. Ils sont riches en pigments et se mélangent facilement. Les couleurs sont vives et pures, c’est un vrai plaisir de les travailler. Ce tableau va voyager car il va me suivre dans ma prochaine résidence, il faut donc fixer tout ça !

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer

Pour les créations aux pastels, vous devez fixer les couleurs : il vous suffit d’utiliser le Fixatif Latour de Sennelier qui ajoute un film incolore et mat. J’ai eu des difficultés à le mettre la première fois car il faut l’appliquer par phases successives et légères et au début, par manque d’habitude,  j’en mettais trop et de manière non uniforme. Mais le geste vient très vite 🙂

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer

Disposez votre toile à plat sur un support protégé, par exemple un carton. N’oubliez pas de protéger votre mobilier avec une bâche, à moins que vous ayez comme moi une partie atelier dédiée à cet effet. Pulvérisez ensuite de manière parallèle à votre dessin, juste au dessus de lui (5 à 10cm), de manière à ce que le film incolore se dépose délicatement et progressivement. C’est la manière la plus adéquate de faire pour que ça soit bien homogène !

Je vous conseille de vous positionner devant une fenêtre ouverte pour cette manipulation, bien qu’il soit sans produits nocifs, c’est toujours une habitude bonne à prendre. N’hésitez pas à aérer largement après.

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer

Les deux dessins sont réalisés sur le Bloc Pastelmat de Clairefontaine. Une fois le fixatif déposé, laissez sécher avec, comme précisé plus haut, la pièce aérée. Vous pouvez ensuite disposer vos créations dans votre carton à dessin. Et n’oubliez pas, pour le transporter, une règle d’or : évitez les frottements !

conserver une grande toile et la stocker sans l’abîmer-1

Mon matériel chouchou provient de chez Le Géant des Beaux-Arts

logo_fr

You Might Also Like

21 Comments

  • Reply Annabelle 30 janvier 2017 at 21 h 11 min

    Très intéressant comme sujet

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 21 min

      Merci !

  • Reply Lisa 30 janvier 2017 at 21 h 45 min

    Je suis fan de la manière dont tu écris tes articles c’est toujours très bien écrit et ça donne super envie

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 21 min

      Merci Lisa 🙂

  • Reply Cecy 31 janvier 2017 at 0 h 20 min

    C’est un très non article c’est jamais évident d’utiliser un fixatif pour la première fois

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 21 min

      Merci ! oui il faut le coup de main !

  • Reply Mathieu 31 janvier 2017 at 9 h 50 min

    J’aime beaucoup ces articles artistiques

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 19 min

      Merci Mathieu 😉

  • Reply Adie 31 janvier 2017 at 10 h 22 min

    C’est très beau ce que tu fais !

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 19 min

      Oh merci Adie !

  • Reply Melisande 31 janvier 2017 at 12 h 04 min

    Très intéressant. Je n’ai jamais essayé les pastels mais peut être plus tard quand j’aurai le temps 🙂

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 12 h 18 min

      Oui ça peut être une nouvelle activité très enrichissante 🙂

  • Reply Alice 31 janvier 2017 at 18 h 27 min

    Merci pour l’astuce car moi aussi la première fois que j’ai posé du fixatif, c’était folklo !

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 21 h 13 min

      Avec plaisir, ravie que ça ait pu te servir !

  • Reply Nana 31 janvier 2017 at 20 h 16 min

    Encore un article passionnant !
    J’aimerais bien des sujets peinture aussi si c’est en projet 🙂

    • Reply Marthe-Camille 31 janvier 2017 at 21 h 13 min

      Oui c’est dans les tuyaux 😉

  • Reply murielle 1 février 2017 at 10 h 59 min

    Toujours un plaisir de te lire ! je viens ici pour tous les articles mais je dois dire que les articles art et couture ça change vraiment de ce que l’on voit sur les blogs habituellement.

    • Reply Marthe-Camille 2 février 2017 at 11 h 07 min

      Merci Murielle ton message me va droit au coeur !

  • Reply Patrick 1 février 2017 at 12 h 21 min

    un sujet très original!

    • Reply Marthe-Camille 2 février 2017 at 11 h 07 min

      Je suis contente que ça te plaise 🙂

  • Reply Comment dessiner à partir d'une photo ? - Piccolo BambinoPiccolo Bambino 23 février 2017 at 21 h 03 min

    […] particulièrement à coeur. Précédemment je vous montrais quelques croquis et je vous expliquais comment utiliser un fixatif. Cette fois j’ai voulu écrire sur le dessin réalisé à partir d’une photo. […]

  • Leave a Reply