Nid d’ange roudoudou pour froid polaire

Jeune maman, j’ai découvert l’importance du nid d’ange sur le tard. Nous avons pratiqué le portage les 6 premiers mois de bébé donc nous n’avions ni poussette ni nid d’ange. Ce petit dernier, appelé aussi chancelière selon les cas et les marques, est pourtant d’une utilité redoutable quand le froid s’installe. A l’instar d’un duvet moelleux, le bébé est enveloppé de la tête au pied et ne risque pas d’avoir froid. Bien sûr si c’était aussi simple je n’écrirais pas cet article : alors comment choisir son nid d’ange ? Petit guide pour nouveaux ou futurs parents 🙂

De l’utilité du nid d’ange

Vous comprendrez vite que l’on ne fait pas l’économie d’un nid d’ange lorsque l’on est parent. Une couverture ça tombe et ça ne couvre pas tout le corps. Un lange c’est trop léger et même chose ça ne tient pas. Une combi c’est bien mais l’enfant est serré et pas forcément à l’aise pour s’endormir (nous on utilise la combi uniquement en porte bébé ou dans les bras). Le nid d’ange protège, réchauffe, et ce tout en douceur puisqu’il laisse respirer bébé. Il s’adapte aussi à toutes les poussettes (sauf exception pour certains modèles de nid d’ange dédié à un modèle – et encore – je pense que ça peut s’adapter), est généralement imperméable et bénéficie d’un rembourrage thermique. Attention toutefois, le nid d’ange ne s’utilise que pour la poussette. En tant que jeune maman inexpérimentée j’avais prévu un nid d’ange pour la maternité et la première nuit m’a terrorisé puisque bien sûr bébé, recherchant la chaleur du giron maternel, s’est enfoui tout au fond. Plus de peur que de mal, mais cette première nuit et cette méconnaissance du nid d’ange m’ont valu une belle frayeur. A retenir donc 🙂

nid d'ange chancelière

 

Quel nid d’ange choisir

On ne change pas une équipe qui gagne : c’est encore une fois sur mon eshop chouchou Natalys que j’ai trouvé mon bonheur. Il s’agit du nid d’ange Lambpod de 7 A.M Enfant. Première impression à la réception : un produit très premium, emballé dans sa housse avec petite poignée de transport. A l’ouverture, une impression de douceur et de chaleur irrésistibles ! Une seule envie : se coller à ce petit truc tout doux. Les matières sont d’excellente qualité, les finitions impeccables. Un vrai coup de coeur !

 

 

Ce que j’aime

  • Ses liens de serrage à attacher à la poussette (pour nous la Yoyo Babyzen 6+) pour une sécurité optimale
  • Sa doublure toute douce en simili peau de mouton : un aimant à bisous, et une couverture roudoudou pour mon bébé
  • Son petit rembourrage au niveau des pieds pour que mon fils y glisse ses petons pour encore plus de confort
  • Sa capuche enveloppante, et son design très tendance – sans oublier ce coloris gris souris parfait pour un petit garçon
  • Ses ouvertures très nombreuses qui facilitent l’attache en poussette. Enfin un modèle où je peux passer le harnais sans « plier » le nid d’ange ! Pour la petite histoire, nous avions testé un autre nid d’ange et je n’arrivais pas à y passer le harnais de sécurité de ma yoyo. Du coup la capuche était toujours repliée, pas pratique et encore moins confortable. Une galère à installer et un « à peu près » qui ne me convenait vraiment pas sur la durée. Et on en parle de l’installation de bébé avec un boudin au niveau du coup ? Ce n’était pas du tout convaincant. Il faut savoir que nous stockons notre yoyo dans notre appartement parisien : quand on sort, j’ai Victor en porte bébé (je crains trop de le garder seulement dans les bras, j’ai peur de trébucher dans les escaliers et je suis souvent chargée), et la yoyo sur l’épaule avec le nid d’ange. Arrivés dans la rue, j’attache le nid d’ange avec Victor contre moi, puis seulement après je le sors pour l’attacher. Inutile de préciser que l’installation doit être rapide notamment pour les jours de froid et/ou de pluie
  • Sa taille : alors que la plupart des nid d’ange s’arrête à 6 mois (après l’enfant n’a plus besoin de chaleur et de confort ?), ici il s’agit d’un modèle qui va jusqu’à 2 ans. Pratique et économique puisque l’on investit sur la durée.
  • De manière générale c’est un modèle très facile à installer : des scratchs, des ouvertures et des sangles élastiques partout. En un tour de main c’est installé, prêt à accueillir bébé. C’est aussi compatible avec toutes les poussettes et même les sièges auto ! Vraiment un bon point.

nid d'ange chancelière

26 réponses sur “Nid d’ange roudoudou pour froid polaire”

  1. Tu as du avoir tellement peur à la maternité…
    J’avais aussi prévu un nid d’ange, on le voit noter à plein d’endroits et ntoamment sur plein de blogs !!! Heureusement que j’ai lu ton article je me suis dépêchée de remplacer ça par une gigoteuse !

    1. Oui j’ai eu vraiment peur, et j’ai décidé de le partager parce que moi aussi je l’avais vu sur la toile. Si ça peut servir aux futures et jeunes mamans 🙂

  2. C’est bon à savoir qu’il s’adapte bien sur la yoyo ! Du coup pour cette poussette tu recommandes un nid d’ange, et quoi d’autre comme accessoires ? merci

    1. Alors moi j’ai acheté la protection pluie en même temps que la poussette. Sinon en plus de la poussette, j’ai acheté des petits jeux (petit mobile à accrocher) et SURTOUT des crochets car la yoyo n’en a pas pour mettre un sac. Ca coûte une dizaine d’euros et c’est très utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *