Maman Louve, Parentalité

La création d’un Nido Montessori : et la sécurité ?

16 mars 2017
bloggif_58c856124567f

Suite aux premiers articles sur le nido et la pédagogie montessorienne, vous avez été nombreuses à me poser des questions sur la sécurité. Il est vrai que c’est un point qui peut inquiéter et de notre côté nous avons passé beaucoup de temps à se questionner pour trouver le bon compromis entre laisser suffisamment d’autonomie à notre fils, et ne pas fixer assez de limites et de règles essentielles de sécurité.

Comment sécuriser la chambre

Il vous faudra la revoir entièrement pour pouvoir y laisser votre enfant seul sans risque. C’est à cette condition que vous pourrez le laisser se lever librement de son lit et toucher à tout ce qui l’entoure. L’équipement minimum : caches prises, caches angles, fixations pour les meubles si vous en avez afin qu’ils ne tombent pas. Aucun jouet susceptible d’être avalé ou dangereux ne doit être laissé à disposition, par exemple nous avons laissé les jouets en bois (par exemple avec des bâtons en bois qui pourraient faire mal lors d’une chute) dans le salon pour des jeux sous surveillance. Je vous conseille de laisser votre enfant quelques jours dans un lit parapluie et de le laisser s’approprier l’espace sous vos yeux : vous pourrez voir où il va et ce qu’il touche, et ça pourra par exemple vous donner des indications supplémentaires.

Je vous en parlais ici : Relire l’article en intégralité

20170312_183044

Selon la configuration de la chambre, certains achètent également des barrières. De manière générale, évitez tout meuble à tiroirs et préférez des meubles à case qui favorisent l’autonomie et sont plus sécurisés (pas de tiroir où se coincer les doigts, par exemple). N’oubliez pas de fixer au mur tout meuble, même s’il vous paraît haut et impossible à déplacer. Nos petits ont de nombreuses ressources et ne soyez pas étonnés que votre enfant essaye d’escalader le meuble sans éprouver aucune peur ! Si vous avez une armoire intégrée dans la chambre, vous pouvez installer de petites targettes pour empêcher l’ouverture.

Ce n’est pas mon cas, mais si vous décidez de laisser le coin change dans la chambre soyez très prudents. Je ne l’ai pas fait car je  trouvais ça trop compliqué et nous avons la chance d’avoir deux salles de bain, une est donc dédiée à Victor avec toutes ses affaires de change, pour le bain, et cetera. Le coin change représente pas mal de dangers : le coton, le bouchon du sérum physiologique, les liquides à ne pas ingérer, les poubelles à couches tellement réjouissantes à ouvrir et à vider sur le sol 😉

Le point qui nous a posé problème

Nous avons trouvé dans le commerce des solutions à presque toutes nos inquiétudes : les prises, les angles, les fenêtres. Mais lorsque nous nous sommes demandés comment nous allions faire pour la lampe et le babyphone, nous sommes restés perplexes et avons tourné la question dans notre tête durant plusieurs jours. Nous avions bien pensé laisser notre écoute bébé Miniland Baby dans le couloir pour ne pas encombrer la chambre de fils. Mais quel dommage alors que c’est, à notre sens, le meilleur babyphone vidéo ! Se priver de l’image nous embêtait vraiment, d’autant qu’observer si notre petit était dans son lit ou non prenait tout son sens avec la mise en place du lit Montessori.

La solution : nous avons décidé d’installer un meuble à cases dans la chambre et notre première motivation a été celle de cacher à la fois la prise et les fils. Nous l’avons cherché suffisamment large pour que Victor ne puisse pas attraper les fils en glissant ses doigts (ils sont prêts à tout haha 😀 !), et suffisamment haut pour qu’il ne l’atteigne pas de suite. La hauteur m’a posé problème car notre fils mesure actuellement 74cm et la plupart des meubles que j’ai trouvé faisaient entre 55 et 75cm, bien trop petit pour un projet moyen terme. J’ai finalement trouvé mon bonheur chez le suédois avec un meuble à cases de plus d’1 mètre. Nous l’avons méticuleusement fixé au mur puisque vous commencez à comprendre que ça me tient à coeur 😉

20170312_183117

Nous avons ensuite positionné sa lampe et son babyphone et réalisé un petit coin tout doux avec ses différentes veilleuses (la Tranquille Turtle est TELLEMENT parfaite !)

20170312_183059

Le Babyphone : GO ou NO GO ?

J’entends déjà hurler le gang des mamans parfaites que lorsque l’on applique la motricité libre et que l’on installe une chambre Montessori, on n’utilise pas de babyphone, on fait confiance à son enfant. Sauf que concrètement, lorsque vous déménagez et passez d’un cododo à une chambre à l’autre bout du couloir, les parents poules que nous sommes étions quelque peu inquiets 🙂 D’abord de ne pas l’entendre crier et de le laisser s’époumoner toute la nuit. C’était la raison number one. Et puis les prémisses de la chambre Montessori ont laissé aussi lieu à quelques situations cocasses, notamment notre fils qui glisse de son lit ou s’endort en diagonale sur le tapis (tapis prévu pour le réceptionner mais pas très confortable pour une nuit complète). L’écoute bébé vidéo nous a alors rassuré puisque nous pouvions voir s’il dormait bien sur son matelas, ou s’il avait besoin d’un petit coup de main pour être repositionné et lové sur son petit lit.

De jour, il est aussi question de voir quand il se réveille et qu’il sort de son lit. Il ne fait pas de bruit car il se lève seul et va jouer. Mais en tant que maman freelance, savoir lorsqu’il est éveillé m’est d’une aide précieuse car je sais quand je dois commencer à couper court à une conversation téléphonique, ou boucler un dossier. Généralement je lui laisse une dizaine de minutes pour le laisser jouer et se réveiller tranquillement avant de lui ouvrir la porte (à moins qu’il ne le demande bien sûr), mais c’est toujours mieux si ce n’est pas au milieu d’un rendez-vous client et si j’ai le temps d’appréhender un peu ce moment.

20170315_114001

Enfin, lorsque nous sommes de sortie, le babyphone vidéo permet :
– de rassurer les grands parents qui le gardent et de toujours garder un oeil sur leur petit fils
– de checker la vidéo lorsque le son n’est pas suffisant : nous sommes souvent invités à des fêtes dans des grandes maisons avec la chambre très éloignée en étage, et un volume sonore assez important du côté adulte. Nous avons alors pour habitude de positionner notre moniteur à côté de nous sur la table et de nous fier à la fois au voyant lumineux (orange/rouge quand bébé crie) et à l’image. Très pratique pour passer une soirée relax entre amis tout en surveillant le petit bout !

20170312_183108

L’écoute bébé Miniland Baby est à shopper sur Bebitus

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply Melisande 16 mars 2017 at 20 h 22 min

    hihi mignonne la photo

    • Reply Marthe-Camille 16 mars 2017 at 21 h 02 min

      🙂

  • Reply Greg Et Léa 16 mars 2017 at 21 h 19 min

    On adore ton bureau!

    • Reply Marthe-Camille 16 mars 2017 at 22 h 17 min

      Merci ! J’en parle très très vite sur le blog justement !

  • Reply alicia 16 mars 2017 at 21 h 33 min

    ça me rassure car parfois le gang des mères parfaites fait sérieusmeent douter de soi ! moi aussi je suis adepte des babyphones

    • Reply Marthe-Camille 16 mars 2017 at 22 h 16 min

      Moi aussi, on se comprend 🙂

  • Reply Sabine 17 mars 2017 at 12 h 29 min

    Il est très mignon ce coin nuit et je trouve que c’est le jsute milieu entre ingérance et no limite

    • Reply Marthe-Camille 19 mars 2017 at 21 h 28 min

      Merci Sabine ça me fait très plaisir

  • Reply Bene 19 mars 2017 at 21 h 43 min

    Ou comment rendre joli le haut d’un meuble tout simple;)

    • Reply Marthe-Camille 19 mars 2017 at 21 h 56 min

      Oh merci!

  • Reply Chris 19 mars 2017 at 21 h 49 min

    Très bon article

    • Reply Marthe-Camille 19 mars 2017 at 21 h 56 min

      Merci ça me fait très plaisir

    Leave a Reply