On n’est pas que des parents

Avant de rentrer dans le vif du sujet (et quel sujet!), je tenais à vous souhaiter une merveilleuse année 2017. Quelle soit pétulante, plein d’amour, de surprises, et de rêves. Pour nous l’année 2016 a été une bien belle année : celle de la vie, celle de l’arrivée de notre petit. Beaucoup de changements dans le couple, et dans notre vie en général. Ca a aussi été l’année du blog, et de très jolies aventures nées grâce à vous. Merci de me lire chaque jour (pour les plus courageux!), et pour 2017 je vous prépare beaucoup de décoration (nous déménageons, vous en saurez plus bientôt), mais aussi toujours de la beauté, et des sujets maternage et parentalité ! Ce qui m’amène à l’article de ce premier jour de l’année : on n’est pas que des parents !

J’ai reçu pas mal de messages sur la rubrique Papa Poule pour me demander comment on faisait pour avoir le temps de s’occuper nous, d’aller chez le barbier, dans les instituts de beauté, mais aussi en voyage, tout en s’occupant de notre petit, et en continuant un travail à plein temps. J’ai aussi voulu écrire un article sur le sujet pour rappeler que la vie n’est pas une vignette Instagram, et comme tout le monde, on a des hauts et des bas, des périodes où on fait la gueule (parfois), où on manque de sommeil (souvent), et comme tout le monde nous avons notre lot de petites contrariétés.

S’occuper d’un enfant à la maison chaque jour, tout en étant freelance, ça veut un peu dire être maman/compagne/chef d’entreprise/blogueuse/superwoman à plein temps. Parfois ça se passe très bien, tout s’enchaine merveilleusement bien et je suis galvanisée par les projets. Le petit fait une sieste de 2h durant lesquelles j’avance sur mon travail, à son réveil je joue avec lui, et au retour de papa je les laisse profiter ensemble et pendant ce temps là je prépare un succulent festin et j’écris un article de blog. Oui mais ça, ça arrive peut-être quelques jours par mois. Au quotidien, c’est généralement à l’heure où j’ai un call que Victor ne veut pas dormir, au moment où je dois sortir que je mets les mains dans la purée, et à l’heure du coucher je suis souvent épuisée. Alors rassurez-vous, nous sommes toutes pareilles, et être maman ça veut parfois dire lâcher sur quelques petits trucs (non, ma maison n’est pas Instagrammable toute la semaine et parfois je lâche totalement sur le rangement), et c’est souvent synonyme de retravailler en permanence un équilibre de couple.

20161223_200547

Ma résolution pour 2017 ? Apprendre à déléguer ! Trop souvent je veux tout gérer et je refuse quand on me propose de l’aide car je pense pouvoir tout faire. J’ai décidé d’apprendre à accepter les coups de main pour éviter l’épuisement, et être plus sereine pour profiter avec bébé, mais aussi en couple. On a aussi décidé de s’accorder plus de soirées en amoureux et de recommencer nos rituels cinéma, maintenant que le bout de chou commence à grandir. 2017 est d’ailleurs l’année de nos 10 ans, si vous avez des idées pour fêter cela « comme des parents » dites-le moi en commentaire !

14 réponses sur “On n’est pas que des parents”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *