Randonner avec bébé

L’Amoureux prend la parole pour partager avec vous son expérience de jeune papa poule

Je vous l’avais annoncé ici : 2018 va débuter sur les chapeaux de roues avec notre premier grand voyage en famille, et quel voyage ! Une aventure nordique en Islande. Nous allons évidemment y aller tranquillement et davantage en mode découverte que trekking, mais le climat nous oblige à penser cela comme une randonnée en montagne car il faudra être équipés. Pour cela nous voulions un équipement à la fois confortable pour l’adulte qui porte et l’enfant qui est porté, adapté aux lieux non sécurisés (par exemples les falaises, que ça soit en Islande, en Bretagne ou au Grand Canyon, on n’y est finalement confrontés plus souvent qu’on ne le croit), et qui puisse convenir à notre fils tonique de 2 ans (ce qui excluait d’office tous les portes bébés collés qui entravent les mouvements des plus grands).

Nous avons craqué pour un porte bébé dorsal car c’était à notre sens le seul équipement qui nous permettait, hiver comme été, de randonner et de se balader en famille sans éprouver un inconfort au bout d’une trentaine de minutes. A savoir : un porte bébé dorsal peut être utilisé dès 12 mois et jusqu’à 3 ans environ. A 2 ans, notre fils marche lorsqu’il en a envie et que l’environnement n’est pas dangereux. Le reste du temps il profite de la balade avec nous, dans son petit carrosse.

Le modèle : nous avons adopté le AG Plus de Osprey. Un modèle de luxe tant au niveau du confort que de la praticité. Comme vous le voyez ici : tout est ajustable pour un grand confort pour le porteur :

20171105_113934

Ce que j’ai particulièrement aimé :

  • l’enfant peut monter dedans à terre, il est bien stable et à des pieds qui se déplient. Il est ensuite facile à mettre sur le dos grâce à une poignée et l’enfant est bien attaché donc aucun risque de chute.
  • la multitude de poches et de rangement qui permettent de stocker tout le nécessaire d’urgence : eau, petit encas, trousse de secours, désinfectant … sans oublier le sac à dos intégré !

20171105_113952

  • sa housse imperméable intégrée pour protéger contre les intempéries, et son pare-soleil protection SPF50 pour des balades hiver comme été
  • ses étriers qui garantissent un grand confort à l’enfant

20171105_114018

  • son poids : même maman peut porter Victor !

Evidemment, l’équipement ne se limite pas à cela et vous allez avoir une liste assez longue si vous partez randonner avec un bébé. Etre parent c’est anticiper, n’est-ce pas ? En été vous aurez une longue liste pour protéger du soleil, nous vous donnions un petit aperçu ici. Et en hiver, il vous faudra adapter le système des 3 couches et bien penser à un équipement technique et adapté pour protéger bébé du froid. Pensez aussi que l’inconvénient du porte bébé dorsal est que l’enfant est en hauteur, il y a donc une prise au vent assez importante. Nous vous préparons un article complet sur l’équipement textile de l’enfant. N’hésitez pas à ajouter, comme nous, une couverture polaire sur le porte bébé et utilisez la housse intégrée, tellement pratique !

20171105_114013

12 réponses sur “Randonner avec bébé”

  1. ici on randonne depuis sa plus tendre enfance, hiver comme été, et aucun souci ! contrairement à ce que l’on pourrait penser ça ne fait pas plaisir qu’aux parents. L’enfant n’est pas forcément passif et même s’il s’endort parfois, il profite du paysage. Grâce à ces balades, non seulement les liens familiaux sont renforcés, nous lui transmettons notre amour du sport et de la découverte, et elle est très proche des animaux et de la nature. Franchement rien de mieuw comme récompense pour un enfant qu’un poney ou une chèvre à l’arrivée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *