Rencontres

Rencontre avec l’extraordinaire Freya Blackwood

2 mai 2017
bloggif_590867d9406d3

Lorsque je choisis un livre jeunesse, ce sont les dessins qui me font chavirer. Ce sont toujours les illustrations qui me décident car ce sont elles qui m’emportent en premier, et mon fils ne lisant pas encore, c’est aussi ce qu’il regarde. Je suis totalement en amour de ceux de Freya Blackwood. Je vous en parlais récemment avec les livres Une journée Parfaite et Maëlle et Margot. Grâce à la complicité et à la gentillesse des éditions Grasset Jeunesse, j’ai eu la chance d’interviewer Freya dont j’admire vraiment beaucoup le travail.

Quels étaient vos livres favoris lorsque vous étiez petite ?

F.B : « Mon frère et moi nous aimions beaucoup aller chez nos grands parents, notamment à cause de leur belle collection de livres. Je me souviens notamment de WOULD YOU RATHER de John Birmingham et THE HOUSE THAT BEEBO BUILT de Philippe Fix. Nous aimions beaucoup les dialogues de WOULD YOU RATHER, et le souci du détail de THE HOUSE THAT BEEBO BUILT.  Evidemment il y en avait beaucoup d’autres, mais je me souviens particulièrement de ceux-là. »

Vos parents sont eux même des artistes : peintre et architecte. En quoi cela vous a-t-il influencé durant votre enfance ?

F.B : « Notre maison était en quelque sorte une galerie, avec les oeuvres de nombreux articles dans chaque pièce. Beaucoup d’entre eux sont ancrés dans ma mémoire. Ma mère m’a fait découvrir de nombreux artistes, mais aussi des styles et des procédés de création différents. Alors que certaines familles vont au théâtre, nous allions à des vernissages d’expositions. La vie était une question de couleurs, d’esthétique, d’équilibre. Si nous nous embêtions, nous n’avions qu’à créer notre propre jeu, et pour moi, c’était le dessin. C’était déjà une passion très forte bien avant que je quitte la maison pour faire mes études et travailler. »

91afpvxaifL

Quand avez-vous commencé à créer des livres jeunesse et pourquoi ?

F.B : « J’ai commencé à illustrer des livres en 2002, après avoir travaillé dans l’industrie du cinéma. Alors que j’avais toujours aimé dessiné, j’y ai trouvé encore plus de plaisir avec une histoire qui me nourrissait en idées et me donnait une véritable direction artistique. Les livres illustrés sont comme des petits films et c’est très satisfaisant d’en réaliser les dessins. »

Quel est votre endroit préféré pour dessiner ?

J.B : « J’ai un studio dans mon jardin, un petit sanctuaire et un endroit qui est le mien*. C’est calme, ça sent bon, comme une odeur de peinture à l’huile. C’est vraiment très désordonné mais j’ai assez d’espace pour travailler. »

*ça ne vous rappellerait pas Une chambre à soi de Virginia Woolf ? 😉

Parlez-nous de vos inspirations ?

F.B : « En tant que parent, ma vie est souvent bien remplie et désordonnée. Je fais beaucoup de choses en même temps et j’ai peu de temps pour les hobbies. Mon inspiration vient principalement de notre vie quotidienne et des personnes que je rencontre. Je dois avouer que Ivy, ma fille de 10 ans, a été une inspiration très forte, en particulier lorsqu’elle était petite. »

M&B 4

Comment travaillez-vous lorsque vous préparez les illustrations d’un livre ?

F.B : « Lorsque j’accepte un projet, j’en ai souvent beaucoup d’autres en cours. Ainsi, les projets mijotent souvent un moment avant que je ne m’y consacre pleinement. C’est une bonne chose, car j’ai beaucoup de pensées inconscientes avant de débuter un projet, ce qui me nourrit pour ma création. C’est très rare qu’un livre devienne ce que j’avais imaginé au départ. Je trouve que planifier et dessiner sont antinomiques. Je ne sais jamais ce que je vais dessiner, alors à la place, je collectionne les inspirations : des images que j’admire, des inspirations pour mon projet, des références pour mes personnages. Je lis une histoire encore et encore et à chaque fois qu’une idée prend forme, je la note immédiatement. Lorsque je me sens prête, je réalise un petit storyboard pour chaque page, et je construis progressivement l’histoire en ajoutant des détails, des couleurs. Petit à petit je vois le projet s’affirmer et l’histoire se dessiner. »

Quelles sont vos influences ?

F.B : « J’ai été très influencée par le travail de mon grand-père. Il était peintre et j’admire vraiment son talent. J’aime aussi beaucoup le travail de Lisbeth Zwerger, Armin Greder et Joel Stewart. »

lulu1

Quels livres lisez-vous à votre fille Ivy ?

F.B : « Encore maintenant, nous lisons des histoires le soir. En ce moment elle est absorbée par la série Harry Potter, mais autrement nous aimons toutes les deux des livres tels que Tyrannosaurus Drip, Bubble Trouble, Fox, Would You Rather, Burglar Bill, Again. Of my books, she likes The Runaway Hug the most. »

Qu’est-ce qui a changé dans votre travail depuis que vous êtes maman ?

F.B : « Devenir maman a tout changé : de la manière dont je travaille, au type de projet que j’accepte, en passant par mon style et mes illustrations. C’est très inspirant de voir la manière dont un enfant se développe, apprend et réfléchit, et plus inspirant encore d’être le témoin de leur créativité au quotidien. Bien sûr il y a aussi un changement de priorité et d’emploi du temps. »

Etes-vous inspirée par tout, tout le temps ?

F.B : « Pas forcément ! Certains jours mes yeux sont ouverts aux expériences et aux inspirations, même dans les instants les plus quotidiens. D’autres je suis coincée dans la routine et la pile de choses à faire. Mais alors, je sais que ces jours d’inspiration reviendront 🙂 »

journeeParfaite_int_40p_envoi_Page_08

 

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply hector 3 mai 2017 at 10 h 47 min

    Magnifique

    • Reply Marthe-Camille 3 mai 2017 at 17 h 24 min

      Je suis complètement fan de son travail 🙂

  • Reply lilas 3 mai 2017 at 12 h 09 min

    J’adore ses dessins!

    • Reply Marthe-Camille 3 mai 2017 at 17 h 24 min

      Moi aussi 🙂

  • Reply Diana 6 mai 2017 at 14 h 12 min

    Vraiment très bien ce format interview!

    • Reply Marthe-Camille 9 mai 2017 at 11 h 44 min

      Merci ça me fait très plaisir 🙂

  • Reply Saby 8 mai 2017 at 10 h 48 min

    Un univers très onirique

    • Reply Marthe-Camille 9 mai 2017 at 11 h 43 min

      Oui j’aime tellement ce qu’elle fait.

  • Reply Laura 11 mai 2017 at 12 h 01 min

    J’aime bien cette interview parce qu’elle dévoile ses habitudes et les coulisses de son travail mais elle reste dans le vrai. Courageux pour une artiste de dire que non, tout ne l’inspire pas en permanence !

    • Reply Marthe-Camille 12 mai 2017 at 10 h 39 min

      Merci Laura pour ton super commentaire 🙂

    Leave a Reply