Du Lot à la Dordogne #1 : Etape gastronomique au Restaurant Eléonore

Etant en Bouriane durant l’été, j’en profite pour vous faire découvrir mes coups de coeur culinaires. Monpazier étant un village que j’adore, c’était une évidence de vous recommander à la fois sa visite et la halte qui va ravir vos papilles.

♦️ ♦️ ♦️

MONPAZIER BY NIGHT

Le Restaurant Eléonore se trouve sur les remparts de Monpazier. Je vous conseille d’y aller pour diner et de profiter d’une balade digestive pour découvrir le village de nuit, c’est un lieu vraiment envoûtant. Si vous y êtes en juillet ou en août, chaque lundi soir l’office de tourisme propose une visite de la vieille ville sous forme de retraite aux flambeaux.

♦️ ♦️ ♦️

UN LIEU IDYLLIQUE POUR LE WEEK-END

C’est Marije, la gérante, qui nous a accueilli avec beaucoup de gentillesse. Elle dirige cet établissement avec Arjan. Tous deux travaillent avec une équipe internationale pour proposer à la fois l’hôtellerie, l’hôtel Edward 1er, et la restauration. L’hôtel bénéficie de belles chambres et d’une très belle piscine.

Les convives sont parfois en demi pension, mais évidemment vous pouvez découvrir le restaurant sans être client de l’hôtel.

♦️ ♦️ ♦️

UN MOT D’ORDRE : L’EXCELLENCE

Tous les plats sont élaborés à partir de produits de saison, et travaillés par le chef Gwenaël Gauthier. Des fournisseurs locaux fabriquent le pain, les glaces sont artisanales, et garanties sans arômes ni colorants. Les fruits et légumes sont de la région, quant aux fines herbes, elles viennent directement du jardin !

Pour les boissons, Marije nous a servi des verres de dégustation pour chaque plat, ce qui nous a permis de découvrir différentes bouteilles.

Tout était excellent, en voici les références si vous souhaitez partir en terrain connu :

⭕ Monbazillac 2015, Julien de Savignac, Cuvée Amélie

⭕ Bergerac sec 2017, Clos des Verdots

⭕ Pécharmant 2014, Château Mondazur Les Argiles Bleues

⭕  Bergerac Rouge 2016, Clos des Verdots

⭕ Porto Offley, excellent avec le gouda

⭕ Chardonnay 2016, Réserve Spéciale, Gérard Bertrand

Ce que nous avons testé durant ce repas :

⭕ Foie gras, confit de cerise et son zeste d’orange & Petits roulés de courgettes, jambon de pays et ses petits poivrons.

⭕ Langoustines, jeunes pousses et fèves & Magret de Canard de la région.

⭕  Cheesecake abricot lavande et glace au yaourt & Gouda et sa compotée maison.

Vous pouvez bien sûr choisir davantage de plats si vous avez un solide appétit.

♦️ ♦️ ♦️

EDUQUER LES PAPILLES DE NOS JEUNES POUSSES

Victor, quant à lui, n’était pas en reste avec son menu petit chevalier : purée de pommes de terre, filet mignon avec sa sauce à la tomate, et surtout le moelleux au chocolat à se damner.

Ce n’est pas toujours évident d’emmener un enfant en bas âge dans un restaurant gastronomique, mais je peux affirmer ici que l’équipe est adorable avec les enfants. Il a d’ailleurs reçu un cahier de coloriage à notre arrivée.

La petite cour permet de les faire gambader si besoin et les rues du village étant calmes, vous disposez d’une échappatoire en cas de crise passagère.

J’ai, au fil du temps, développé de véritables techniques de cheftaine pour faire patienter mon fils et je lui prévois toujours des jouets surprises. L’attrait des plats aidant, j’ai pu attendre la fin du repas pour dévoiler ma botte secrète : son petit train.

Le menu Grand Chevalier, pour les plus grands, propose le menu habituel revisité pour les enfants, c’est à dire en portions plus petites. Je trouve l’idée très bonne car elle permet de leur faire découvrir des plats plus fins que d’ordinaire.

8 réponses sur “Du Lot à la Dordogne #1 : Etape gastronomique au Restaurant Eléonore”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *