Tel Aviv : le New-York oriental

Avant d’être en Israël, j’avais entendu le meilleur comme le pire, concernant Tel Aviv : certains détestaient, trouvant cette ville inintéressante. D’autres adoraient, décrivant cette ville comme moderne, palpitante, dynamique. Je peux aujourd’hui dire que je suis du deuxième clan. Je m’attendais à un dynamisme à la Miami, ville que je n’ai pas vraiment appréciée. Mais ici nous sommes bien loin du bling bling, c’est simplement une ville intense, joyeuse, moderne. Je m’y verrais bien vivre et je la place sur le podium des villes les plus agréables aux côtés de New-York. J’espère que ça vous donne envie de découvrir son vrai visage ?

Ce qui m’a frappé dans cette ville, c’est sa gaieté contagieuse. Les gens chantent dans les rues, la vie semble être une fête partout. Voici trois spots préférés pour découvrir la ville en profondeur, même si vous avez peu de temps.

♦️ ♦️ ♦️

TEL AVIV, TENDANCE ET UNDERGROUND

Le vol Paris-Tel Aviv desservi par EasyJet est rapide et peu cher. C’est aussi un bon point d’entrée en Israël car je pense que la transition Paris > Jérusalem peut être rude. Si comme nous vous arrivez en fin de journée à Tel Aviv, je vous invite à réserver votre place au sublime Suramare, le secret le mieux caché de la capitale.

L’entrée se fait par un parking souterrain, n’ayons pas peur des mots : c’est assez glauque. Sauf qu’au bout de quelques mètres vous découvrirez des murs de street art, des installations éphémères et un joyeux bazar résolument tendance et underground. Rien à envier aux bars berlinois ! Une fois que vous aurez confirmé votre réservation avec l’hôtesse, vous prendrez l’ascenseur pour vous envoler au 10ème étage, découvrir un fantastique rooftop. Lorsque je vous disais que la ville avait des airs de New-York !

Première impression wahou, une vue à 360 degrés sur Tel Aviv, avec un bar sublime, un Dj, et une immersion immédiate auprès de la jeunesse israélienne. Les prix sont raisonnables étant donné le point de vue et la saveur des plats. Nous avons goûté les cocktails, le vin (le vin israélien, mon pêcher mignon!) et avons dégusté un cheeseburger et une pizza champignons-truffe. Tout était absolument délicieux. Prenez le temps de savourer l’ambiance et d’observer autour de vous : ce fût sans l’ombre d’un doute ma plus belle soirée du voyage !

♦️ ♦️ ♦️

RESSENTIR LES VIBES DE JAFFA

Jaffa, c’est le petit nom donné à la vieille ville. La grande soeur de la cité blanche, celle qui fût une ville musulmane durant plus de 3500 ans, et qui est devenue la partie sud de Tel Aviv en 1950. Surplombant la méditerranée, elle a conservé toute son histoire : on peut d’ailleurs y admirer de nombreuses ruines de l’époque ottomane. Elle est aussi résolument trendy. Jeunes créateurs, boutiques de designers, restaurants bondés.

Je vous conseille absolument le Onza, un restaurant où l’accueil est adorable, chaque personne du staff est venue nous parler et faire preuve d’une attention particulière à notre égard.

Leur slogan « Food & Vibe » leur va comme un gant puisque l’on peut profiter de concerts live tout en humant l’ambiance de la rue … et en dégustant de petites pépites !

Le houmous était l’un des meilleurs dégustés durant le voyage, quant au dessert … il était absolument exaltant et si bon qu’en écrivant cet article je suis à deux doigts de leur demander de m’en livrer autant que possible. Foncez-y !

♦️ ♦️ ♦️

LA PREMIÈRE VILLE BAUHAUS DU MONDE

Créée dans les années 20 en Allemagne par Walter Gropius et condamnée par le nazisme, cette école architecturale se distingue par ses formes géométriques et ses courbes. Vous pouvez admirer ces prouesses architecturales principalement entre Allenby et le boulevard Rothschild. N’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues telles que Montefiore, nous y avons découvert de très belle façades de la période.

Après une longue marche, je vous propose de découvrir une autre facette de la ville : un petit spot de quartier connu uniquement des autochtones, Hummus Abu Dabi. Les falafels valent le détour ainsi que les frites.

 

2 réponses sur “Tel Aviv : le New-York oriental”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *